Après trois semaines en Tanzanie, Marie nous raconte son expérience unique

Après trois semaines en Tanzanie, Marie nous raconte son expérience unique

Témoignage
Jeunes
programme humanitaire jeune

programme humanitaire jeune

Marie est partie trois semaines en Tanzanie, tout d’abord pour aider  les enfants à Monduli puis en immersion au sein d’une tribu Maasaï, via un programme humanitaire jeune.

Cette mission éducative en Tanzanie m’a fait découvrir les voyages d’une manière différente. J’ai eu la chance de pouvoir un peu voyager durant mon enfance avec mes parents, puis en grandissant aussi mais toujours sous la forme des loisirs. Ce que j’ai toujours recherché dans les voyages c’est la rencontre avec les autres, avec l’Humain, découvrir différentes cultures et coutumes, et partager. C’est ce que cette expérience m’a réellement permis de faire. Ce n’est pas juste voyager dans un pays, manger de la nourriture traditionnelle et parler avec des locaux dans la rue de temps en temps, c’est pouvoir réellement échanger avec les autres, les rencontrer, vivre complètement comme eux et à leur côté. C’est tellement fort car non seulement on découvre une autre petite facette de ce monde, on rencontre aussi d’autres personnes et grâce à tout ça, on se rencontre aussi nous-mêmes via ce programme humanitaire jeune.

Je ne veux voyager que de cette manière maintenant, car c’est très enrichissant personnellement, ça permet une ouverture d’esprit encore plus grande et une prise de conscience sur un tas de choses. En tout cas, c’est ce que ce voyage m’a apporté et j’en suis reconnaissante.

Si je devais retenir un souvenir du programme humanitaire jeune…

Je n’ai pas un seul meilleur souvenir, j’en ai des centaines. S’il y a une chose que je retiendrai de ce voyage, c’est la gentillesse, l’accueil chaleureux des Tanzaniens, leur sourire à toute épreuve, et l’amour qu’ils donnent aux autres sans méfiance et sans contrepartie.

Si je devais attribuer des notes…

– 4/5 pour les infos avant le départ

– 5/5 pour l’inscription

– 4/5 pour l’encadrement/coordinateur projet

– 3/5 pour l’emploi du temps pour le projet d’école à Monduli et 4/5 pour l’immersion Massaï

– 5/5 pour la restauration et le logement

Un mot pour la tribu Maasaï…

Je recommande énormément le projet d’immersion Massaï pour tous ceux qui souhaitent vraiment découvrir une tout autre culture et vivre différemment aux côtés de la tribu. C’est à la fois un réel choc de voir les conditions si difficiles dans lesquelles vivent ces gens mais surtout de voir à quel point ils sont heureux avec ce qu’ils ont, et donnent de l’amour sans compter. C’est un réel retour à l’essentiel, un vrai partage de valeurs, une expérience humaine hors normes, et c’est magiquement fort à tous points de vue.

Un mot pour l’expérience d’enseignement à Monduli…

Pour le projet de professeur d’école à Monduli, j’ai beaucoup aimé la découverte et le contact avec les enfants. Etant enseignante, j’avais emmené pleins de choses et pleins d’idées que je pensais pouvoir mettre en place et apporter aux enfants. Cependant, l’enseignante qui nous a reçu sur place nous a très peu parlé, ne nous disait absolument pas ce que nous devions faire et nous laissait un peu à l’abandon. Une autre enseignante venait parfois dans la classe et nous disait de nous occuper des élèves mais sans trop nous dire quoi faire non plus. Nous avons donc mis des choses en place, créé des affiches, préparé des ateliers avec du matériel que nous avions emmené avec Mélissa, mais nous n’avions pas vraiment de retour sur ce que nous faisions et nous avions parfois l’impression d’être inutiles alors que nous avions vraiment envie d’aider. Nous avons donc rencontré le maire, il me semble, par hasard et nous avons proposé de faire quelque chose pour l’école : nous avons alors poncé tous les murs de la classe dans laquelle nous étions, et nous avons tout repeint, et cela m’a vraiment plu. J’avais l’impression de vraiment faire quelque chose pour les aider. Je suis de nature très optimiste et j’étais ravie de découvrir une école africaine et de rencontrer des élèves, leur apporter quelques petites choses, et j’en garde un bon souvenir mais je pense que ce programme pourrait être améliorer avec peut-être une plus grande collaboration avec les enseignantes sur place pour avoir plus de tâches confiées, être plus guidé et accompagné, et leur apporter plus d’aide.

Je recommanderai Freepackers pour leur écoute, leurs conseils, leur flexibilité et leur présence pour nous aider à monter notre projet. J’ai été ravie de faire mon premier voyage humanitaire à vos côtés.

J’aimerais d’ailleurs repartir courant 2022 avec vous pour un autre programme humanitaire jeune :)

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Je veux trouver un programme

Stage rugby en Nouvelle-Zélande

nouvelle-zelande
Voir le programme

Colos Apprenantes

Voir le programme

Construction et Rénovation à Chiang Mai

thailande
Voir le programme

Je veux plus d’inspiration

Chantier solidaire international

Lire article

action humanitaire jeune

Lire article

chantier jeune à l'étranger

Lire article