Volontariat et stages internationaux
depuis 2010

Français English

Volontariat en Argentine : l'aventure humaine

Buenos Aires, en Argentine, est l’une des villes les plus peuplées d’Amérique du Sud, et même du monde ! Meurtrie par une histoire récente assez peu glorieuse, la ville tente de se relever peu à peu. Si sa situation économique semble presque idéale, au regard des autres capitales sud-américaines, de grandes inégalités sociales subsistent. Une partie de la population vit dans une situation de grande pauvreté.

 

Au cœur des quartiers défavorisés de Buenos Aires, les actions des ONG et l’engagement des volontaires peuvent vraiment faire la différence. Auprès des enfants dans les écoles et autres structures d’accueil, mais aussi dans le cadre de projets de développement et d’accompagnement des plus vulnérables, ils contribuent chaque jour un peu plus à faire changer le monde !

 

Éducation et engagement communautaire à Buenos Aires

 

Les volontaires engagés dans les projets de volontariat international en Argentine sont intégrés à des équipes composées de volontaires venus du monde entier.

 

L’orphelinat d’Olivos, à environ une heure de route de Buenos Aires, accueille une douzaine d’enfants âgés de 3 mois à 16 ans. Et seuls le travail des volontaires et les donations lui permettent de fonctionner et d’offrir un véritable foyer aux enfants. Ici, tout est à faire : s’occuper du ménage, préparer les repas, accompagner les enfants dans leur vie quotidienne, les aider à faire leurs devoirs, etc. En journée, les plus grands sont à l’école. Mais les soins aux tout petits remplissent bien les journées !

 

 

argentine-volontariat-enfants.jpg

 


L’ONG partenaire de Freepackers en Argentine a aussi la charge d’un centre d’accueil pour jeunes enfants, fondé en 1994 pour apporter un cadre de vie un peu meilleur aux plus petits. Il prend en charge 120 enfants de 2 à 5 ans. Ici, les volontaires ont pour mission d’assister les équipes éducatives, d’animer les jeux, activités sportives et ateliers d’art, jardiner avec les enfants, ou encore participer à la préparation des repas.

 

 

argentine-volontariat-international.jpg

 


Mais ces missions éducatives sont loin d’être les seuls accessibles aux volontaires. Leur présence est aussi indispensable au fonctionnement d’écoles maternelles, pour donner des cours d’anglais dans des écoles publiques et centres communautaires de Buenos Aires.

 

Et au-delà de ces projets dédiés à l’éducation des plus jeunes, les programmes de volontariat international en Argentine sont aussi tournés vers l’ensemble de la communauté.

 

Si les enfants sont une partie particulièrement vulnérable de la population, il en va de même pour les personnes âgées. Au quotidien, les volontaires sont une présence indispensable : ils se chargent de leurs soins, mais aussi de leur tenir compagnie ! Lecture, promenade, jeux, toutes les activités qui peuvent leur permettre de se sentir épaulés sont les bienvenues.  

 

 

volontariat-Argentine_1.jpg

 

 

Enfin, dans le cadre de la mission de volontariat « Restos du Cœur », les volontaires qui le souhaitent peuvent participer au fonctionnement d’une cuisine communautaire, qui non seulement distribue des repas à tous ceux qui en ont besoin, mais propose aussi du soutien scolaire et tout un tas d’activités pour les membres de la communauté.

 

De l’expérience du volontariat international

 

Loin d’être un acte de charité, ce que les populations locales auraient bien du mal à accepter (et à raison !), le volontariat international est un engagement humain. C’est un édifice qui se bâtit pierre après pierre, au fur et à mesure que la confiance s’installe et grandit. C’est une expérience fondée sur l’échange, le partage, l’envie d’avancer ensemble et de contribuer à changer l’ordre des choses.

 

 

volontariat-enfants-Argentine.jpg

 


Il ne faut pas croire qu’il suffit d’arriver sur le terrain, plein de motivation et de beaux idéaux, pour que tout se passe pur le mieux. Être volontaire, c’est s’immiscer un peu dans la vie des gens, découvrir tous les jours un peu plus les difficultés auxquelles ils sont confrontés et qu’ils n’ont pas forcément envie d’exhiber à la face du monde.

 

Et quand on débarque comme ça dans un univers qui n’est pas le sien, il faut forcément un peu de temps pour prendre ses marques, se comprendre mutuellement et se faire vraiment accepter, un peu plus qu’en façade en tout cas.  On ne saurait donc que trop vous inviter à prévoir un séjour de plusieurs semaines…

 

Apporter son aide aux familles argentines démunies, c’est aussi accepter d’apprendre d’elles, de se laisser bercer par leur voix et réchauffer par leurs sourires. C’est accepter de se laisser ébranler dans ses convictions, ses habitudes et sa vision du monde. Mais c’est aussi se dire que malgré ses efforts, on ne peut qu’apporter un peu d’eau au moulin de la grande révolution, et que le monde ne peut pas changer du jour au lendemain.

 

 

volontariat-enfants-argentine_1.jpg

 


En Argentine comme ailleurs, faire l’expérience du volontariat, c’est accepter de rentrer chez soi, au terme d’une aventure inoubliable, pas tout à fait le même qu’avant le départ…

PLUS D'INFORMATIONS